Le Havre

Groupe foncièrement créatif devenu duo, Le Havre est le fruit de la collaboration entre Charles-David Dubé et Oli Bernatchez. En 2015 seulement, le duo a produit 3 ep, lancé un projet collaboratif mensuel, et enregistré un troisième long-jeu, prévu pour mai 2016. Ancrées dans des bases harmoniques, mélodiques et rythmiques jazz, leurs chansons sont intelligemment sabotées à coup de chorus dans les guitares et d'une voix nerveuse légèrement traitée, créant une pop brillante et envoûtante. Le Havre, qui en est à ses premières performances en duo, offre un spectacle impressionnant, le batteur - déjà de haut niveau - jouant du synthétiseur de sa main gauche.

INFOS DU BAND

Moments forts de la carrière / show marquant

Le premier show en formule duo (1er décembre 2015) à la Casa Del Popolo pleine à craquer... Pour l'aspect familial avec Eliza (lancement d'album) et la réaction assez intense du public... Ce fut bien plaisant et une belle petite tape dans le dos.

Équipe autour du groupe

100% indépendant, autoproduit et géré de A à Z.

Shows marquants Hors-Québec

Seule fois était à Ottawa pour l'instant donc rien de tellement excitant...! :) mais quelques autres shows en Ontario s'en viennent à la fin avril, notamment 2 dates à Toronto.

Anecdote de tournée

Oli aime crier après les gens, surtout en tournée.

Point fort du groupe

Les dents à Oli.

Réussites radiophoniques

Le 6 à 6 en prolongation à CKOI

Description de la pochette du dernier album

Les pochettes d'albums sont réalisées par mon frère Jean-Alexandre Dubé la plupart du temps, mais le cover de l'album Sainte-Luce est une oeuvre de l'artiste Marc Garneau qu'on aime beaucoup et que je (Charles) me suis adonné à rencontrer à l'épicerie où je travaillais. L'oeuvre est abstraite mais fait sans le vouloir une bonne synthèse des moments vécus à Sainte-Luce en enregistrement, notamment sur les champignons...

5 groupes avec qui aimez jouer

Eliza (famille), FetNat (bon), Mehdi Cayenne (famille). J'aimerais qu'on joue avec Simon Kingsbury parce que je le trouve bon et aussi Navet Confit pour la même raison.

Anciens membres

Charles-Richard Hamelin, Gab Prieur, Louis Beaudoin de la Sablonnière

Un groupe avec qui le groupe rêve de partager la scène

B4-4


Existe depuis

2010

Nombre de shows

40

Nombre de villes visitées

10


BONS MOTS DE LA PRESSE

« La chimie entre Oli Bernatchez et Charles-David Dubé est bien présente et les gars nous proposent un rock aux allures jazz étoffé, envoûtant et surprenant.»
- Marie-Pier - Pas pire pas pire, 2015
http://www.paspirepaspire.com/#!Eliza-%C2%AB-Oootchh-%C2%BB-et-c%E2%80%99est-le-cas-de-le-dire/cmbz/5666e9590cf256f068fee0ee

« Une belle petite collection de bonbons indie-rock aux relents jazz. Un régal pour mélomane. [...] Avec cet album, je crois que le groupe prouve son unicité sur la scène rock franco-québécoise. »
- Loïc April - Feu à Volonté, 2014
http://www.feuavolonte.com/2014/05/15/critique-de-lalbum-sainte-luce-du-groupe-le-havre/

« Cette alliance des claviers et de la batterie avec une si grande précision a de quoi faire verdir de jalousie les Bernhari de ce monde. Comme à la messe, bien sûr, tout le monde était silencieux et admiratif devant l'expérience spirituelle devant eux, murmurant quelques «Mon dieu» et autres louanges pour la formation. »
- Étienne Galarneau - Feu à Volonté, 2015
http://www.feuavolonte.com/2015/12/02/eliza-un-lancement-qui-buche-de-noel/

« Ce qui captive avant tout avec Le Havre, ce sont les mélodies vocales de Charles-David Dubé qui se démarquent du lot. Dubé navigue vocalement à travers l'album avec une aisance et n'offre jamais deux fois la même chose. »
- Louis-Philippe Labrèche - Le canal auditif, 2014
http://lecanalauditif.ca/havre-sainte-luce/

« L'album possède une approche poétique et des harmonies singulières. On sent dans la batterie d'inspiration free-jazz une intention parfois cassante, habile et inhabituelle. Séoul, la piste la plus intelligente, est construite avec un doigté admirable, dont la liberté est réfléchie. On a le souffle coupé et on sent le sol qui se dérobe. La piste est complètement tortueuse, difficile, mais jouissive. [...] On découvre les guitares, précises, efficaces et percutantes. »
- Alexandre Turcotte - BRBR, 2014
http://www.brbrtfo.com/critique/le-havre-sainte-luce

« The EP also highlights the compositional role drums can play in shaping a song, Bernatchez's playing suggesting the influence of instrumental electronic styles associated with drummers JoJo Mayer (from his band Nerve), Louis Cole (with KNOWER), and drummer Mark Guiliana (from Beat Music). [...] There is an elegant quantum mechanics at play in this music. Every subtle detail and movement contributes to a remarkable sound-space. It's more than a sonic tapestry, the product of some interwoven linearities à la Steve Reich. It is multi-dimensional, the result of the simultaneous dynamism of musical intricacies. »
- Zach Calluori - Rare Candy, 2015
http://www.rarecandy.org/albumep/2015/10/21/le-havre-vido-ep







SPECTACLES



Montréal

jeudi 3 mars

St-Hyacinthe

vendredi 4 mars